J'ai récemment eu la bonne surprise de tomber sur un "Pied Surjet" pour ma Singer en fouinant sur internet. N'ayant pas de surjeteuse, j'étais bien contente de ma trouvaille.
Théoriquement, il fait (presque) tout comme une vraie surjeteuse: il coupe, pique et surfile les tissus en une seule opération afin d'obtenir des finitions propres.
En pratique c'est beaucoup moins évident...
Après réception de la "bête" et des explications -en anglais-, mon mari a eu la gentillesse de bien vouloir le fixer sur ma machine. Et la galère commence ici!555790_P
Les schémas servant normalement à vous faciliter la vie ne servent à rien du tout, sauf peut-être à vous embrouiller encore plus, et les explications ne sont pas claires du tout.
Bref, j'ai réussi à me dépatouiller avec ça et espéré un miracle lors de mon premier essai et.... fiasco total!
Le tissu s'est enroulé autour du pied, le couteau censé couper l'excédent de tissu n'a rien coupé du tout et résultat: j'ai mis 20 minutes à tout nettoyer.
Second essai: le couteau a à peu près coupé, le pied a à peu près zigzagué le tissu mais le résultat n'était toujours pas concluant.
Troisième essai, 2 jours plus tard... Tous les réglages sont faits, le point zigzag est enclenché, le tissus prédécoupé sur 2 cm, le couteau verrouillé (ah j'avais bien oublié ça avant) et go....
Verdict: ben ça marche tout de suite mieux avec le couteau qui coupe!!!! Le résultat n'est toujours pas aussi parfait qu'avec une vraie surjeteuse mais c'est correct, et ça dépanne bien! Le pied n'en reste pas moins évident à manier à mon goût.
Voilà... Pour celles qui ont pour idée d'investir dans le Pied Surjet, vous avez un petit aperçu de mon expérience.